Les bienfaits du chocolat

chokadelika-bienfaits-chocolat


Stimulant et riche en magnésium, le chocolat est un savoureux plaisir que l’on peut intégrer intelligemment dans son alimentation en faisant preuve de modération.

Origine du chocolat
C’est à partir de la cabosse contenant une dizaine de fèves brutes de cacao séchées au soleil puis torréfiées que l’on obtient les amandes de cacao. L’amande est portée à 50° puis broyée pour être utilisée sous forme de beurre de cacao. En asséchant le beurre, on obtient la pâte. Votre carré de chocolat réunit alors deux composants : beurre (pour le moelleux) et pâte (pour la saveur) selon des proportions variables.

Le chocolat, un bon « anti-déprime »
Outre le plaisir de le déguster, le chocolat peut être une parade à la tristesse en stimulant la production d’endorphines, hormones à l’origine de la sensation de bien-être. Certaines substances comme la sérotonine et la phényléthylamine, à la composition proche des amphétamines.


Il est riche en magnésium
En effet, 30 g de chocolat fournissent plus de 10% de l’apport journaliers recommandés en magnésium. Le chocolat noir en contient environ 112mg pour 100g et le chocolat au lait 60mg pour 100g. La poudre chocolatée sans sucre contient environ 300mg de magnésium pour 100g.
De plus, le chocolat contient aussi du cuivre, qui intervient de manière efficace dans le métabolisme du fer.

Le chocolat peut avoir un effet excitant
Eh oui, sous ses airs de ne pas y toucher, le chocolat contient tout de même de la théobromine, une molécule présente également dans le thé et le café. En effet, 100g de chocolat noir (avec au moins 50% de cacao) apportent pratiquement autant de caféine qu’un petit café expresso.

Il est à consommer avec modération
Le chocolat est naturellement riche en sucre et en lipides. Ainsi 100g de chocolat noir apportent environ 516kcal avec une majorité de glucides (58g pour 100g) et de lipides (30 à 32 g aux 100g), dont plus de la moitié est composée d’acides gras saturés.
Comme toutes les bonnes choses, le chocolat ne fait pas grossir si il est consommé avec modération.

Le chocolat en cuisine
Pour la pâtisserie mieux vaut utiliser un chocolat avec une teneur de 50% minimum en cacao. Les amateurs font grimper la teneur en cacao à 70% pour un chocolat à croquer…bien noir.
Pour faire fondre le chocolat, l’idéal est de le casser en petits morceaux ou de le râper avant de le placer au bain-marie. Il faudra veiller à porter l’eau à petite ébullition pour ne pas altérer la finesse du chocolat et risquer de le rendre granuleux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s