Mes 5 conseils pour limiter les excès des fêtes

Pendant la période des fêtes, il est souvent difficile de résister aux tentations des bonnes choses dégustées à table. Alors pour vous remettre de ces écarts et commencer sereinement la nouvelle année, je vous propose de vous inspirer de mon programme de « remise en forme » très facile à suivre.

detox-green-juice

Surtout pas de jeûne total
Le lendemain des excès alimentaires, évitez deux écueils : jeûner et finir les restes. Le mieux, est de mettre votre organisme au repos en adoptant une alimentation légère et pauvre en sucre et en graisses.
Au petit déjeuner, optez pour un bon jus de citron ou un green juice pour revitaliser votre organise. Puis, prenez un thé ou un café, avec du pain ou des céréales complètes et éventuellement un fruit (orange, pomme, banane…).
Au déjeuner, choisissez du poisson, des légumes verts, une petite portion de riz nature et un fruit. Si vous avez encore un peu faim, vous pouvez terminer votre repas avec un laitage.
Au goûter, contentez-vous d’un thé, cela permettra d’apporter une bonne hydratation à votre corps.
Au dîner, pensez « repas léger » pour ne pas surcharger votre organisme durant la nuit. Un potage ou un bouillon avec tranche de pain complet et un fruit feront l’affaire.
Durant la semaine qui suit, pour perdre en douceur le ou les kilos “cadeaux” des fêtes, misez sur les légumes de saison (chou, endive, céleri, carotte, fenouil…) crus et arrosés d’un jus de citron ou cuits, le poisson vapeur, les œufs à la coque et quelques laitages.

legumes-de-saison

Facilité la digestion
C’est un fait : les excès alimentaires perturbent le fonctionnement intestinal. D’où sensations de ballonnement et lourdeur à la clé. La priorité d’un lendemain de fête est donc de restaurer l’équilibre intestinal en stimulant votre transit.
Misez sur les fruits et légumes riches en fibres. S’il vous avez de l’ananas frais, mangez-en en priorité ! Il contient de précieuses enzymes qui facilitent la digestion des protéines.
Ne renoncez pas à faire trois repas par jour, sous prétexte de laisser votre estomac prendre du repos. Cela risquerait de vous conduire à un grignotage finalement beaucoup plus fatigant pour l’estomac, obligé de digérer sans cesse.

tisane

Chassez les toxines
Un lendemain de fête est plus que jamais le moment de boire tout au long de la journée au moins 1,5 litre d’eau sous toutes ses formes : eau, thés, tisanes, bouillons de légumes. L’eau est l’élément central de votre programme de “nettoyage” interne : elle élimine tous les déchets et toxines accumulés dans l’organisme.
Consommez en parallèle des légumes aux propriétés diurétiques : céleri, asperge, endive, concombre, entre autres.
N’oubliez pas que le meilleur moyen de brûler des graisses et d’éviter aux toxines de stagner est l’activité physique (marche, ménage intensif…) ou mieux encore, le sport (jogging, longueurs de piscine…). Alors bougez !
Enfin, si vous le pouvez, allez faire un tour au sauna ou hammam : la transpiration est une autre voie d’élimination naturelle des toxines.

detente-bain

Favorisez le sommeil
Le meilleur moyen de récupérer après un lendemain de fête riche en écarts alimentaires et autres activités ? Dormir ! Alors, si vous le pouvez,  couchez-vous tôt durant la semaine qui suit. Pour favoriser l’arrivée du sommeil à une heure précoce, détendez-vous dans un bain, puis enduisez votre corps d’huile sèche pour le corps en faisant de lents mouvements de massages.
Durant la journée, pour ne pas céder aux appels de la sieste, difficile à caser dans l’emploi du temps, multipliez les dépenses physiques. Dix minutes d’étirement le matin pour vous stimuler, quelques mouvements de gym au bureau  dès que vous sentez la lassitude gagner votre corps et votre esprit, une balade durant l’heure du déjeuner.
Si la fatigue persiste, accordez-vous des remontants naturels : quelques fruits secs sources de fer, magnésium, et zinc ou une orange, riche en vitamine C.

A l’avenir, préparez vos lendemains de fête
Idéalement une bonne fête devrait être anticipée. Il faudrait prendre soin de son organisme avant de le « malmener ». Alors suivez ces conseils pour la prochaine fois.
-Le jour J, prenez un solide petit déjeuner et mangez léger à midi. Ainsi, vous profiterez mieux du festin du soir.
-Si vous dînez tard, faites une pause goûter pour patienter et ne pas vous précipiter sur les amuse-gueules.
-Privilégiez la qualité des plats et non la quantité : goûtez à tout mais évitez de vous resservir.
-Essayez de ne pas tout recouvrir de sauce ou de mayonnaise. Au dessert, préférez les gourmandises à base de fruits (mousses, sorbets).
-Enfin, n’oubliez pas que le repas sera d’autant plus digeste qu’il aura été arrosé d’eau gazeuse pétillante.

 

Publicités

Une réflexion sur “Mes 5 conseils pour limiter les excès des fêtes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s